Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau, Nature, Mer et Littoral

Le Marais Vernier et la Risle Maritime, zone humide remarquable

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 juin 2019
Cliquez sur l'image pour l'agrandir  en grand format (nouvelle fenêtre)
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Le Marais Vernier et la Risle Maritime
 
Situé en Normandie, dans l’estuaire de la Seine, le site du Marais Vernier et de la vallée de la Risle maritime est labellisé site RAMSAR depuis décembre 2015. Cette labellisation acte la reconnaissance de plusieurs décennies d’actions engagées par les partenaires du territoire pour une gestion durable de qualité de cette zone humide d’une qualité exceptionnelle.

La convention internationale de RAMSAR a pour objet la sauvegarde des zones humides sur toute la planète. 170 pays ont ratifié cette convention et une conférence est organisée tous les 4 ans pour des échanges et la définition de résolutions en faveur des zones humides.

La convention sollicite les États pour la désignation de sites sur lesquels ils s’engagent à favoriser une gestion durable de la zone humide. La France a désigné 48 sites dont 3 en Normandie  : les marais du Cotentin et du Bessin, la baie du Mont-Saint-Michel, et le Marais Vernier et la Risle maritime.

Le site du Marais Vernier et de la vallée de la Risle maritime est un grand complexe estuarien composé de marais alluvionnaires, vasières, eaux estuariennes, rivières et tourbières. Le Marais Vernier, méandre coupé de la Seine, accueille le gisement de tourbe le plus important de France. Les 9 500 hectares du Marais Vernier – Risle maritime répondent à la majorité des neuf critères de la Convention Ramsar. Ce site est rare, abrite des espèces menacées, maintient la diversité biologique d’espèces animales et/ou végétales et les protège. Il est aussi le plus important gisement de tourbe de France métropolitaine, puits de carbone naturel. Ici, vient grandir l’anguille européenne, menacée au plan mondial, avant de rejoindre la mer des Sargasses. Lui aussi menacé, le brochet ne se reproduit que dans ces prairies inondées. Les oiseaux migrateurs tels le pluvier doré ou le vanneau huppé viennent s’y ravitailler et la cigogne blanche, protégée, s’y reproduit, avant de s’envoler vers l’Afrique.

La ville de Pont-Audemer a obtenu en 2018 le label « Ville des Zones Humides » de la convention RAMSAR qui récompense les villes engagées en faveur de la gestion, de la restauration ou de la protection des zones humides sur leur territoire. 18 villes ont été récompensées à ce jour dans le monde dont 4 villes françaises.