Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau, Nature, Mer et Littoral

Restauration écologique du Marais de l’Aulnay près de Rouen

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 juin 2019
Cliquez sur l'image pour l'agrandir  en grand format (nouvelle fenêtre)
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Restauration écologique du Marais de l’Aulnay
 
Le Grand Port Maritime de Rouen (GPMR) a décidé de la restauration du Marais de l’Aulnay qui était une ancienne zone de dépôt de sédiment. Le marais a fait tout d’abord l’objet d’un diagnostic en 2004-2005 incluant l’étude des caractéristiques hydrogéologiques et du fonctionnement hydraulique de la zone.

Bien que très artificialisé par les dépôts successifs, plusieurs espèces s’y maintenaient encore mais l’évolution du milieu, initialement humide, n’augurait pas du maintien de ces espèces intéressantes comme le crapaud calamite (Bufo calamita), espèce d’amphibiens rare et pionnière.

Il était donc temps d’agir

De gros travaux ont été engagés visant à recréer une zone humide fonctionnelle, en diversifiant les milieux présents pour augmenter les types d’espèces animales et végétales.

Ce chantier environnemental a permis la préservation d’espèces protégées avec, pendant la phase des travaux, le déplacement du crapaud calamite et du triton ponctué avec la conservation de leurs habitats. Les travaux ont été suivis et encadrés par une équipe d’écologues spécialisés. Les mesures mises en œuvre font l’objet d’un suivi à long terme dans le cadre d’un plan de gestion des espèces naturel du GPMR.

Le Marais de l’Aulnay est aujourd’hui une zone humide d’une surface d’environ 4 ha, située sur la commune de Grand-Couronne, sur la rive gauche de la Seine, à l’intérieur de la zone portuaire Rouen Vallée de Seine Logistique.

Des corridors écologiques ont été mis en place pour créer de nouveaux échanges entre le marais et d’autres poches  : ont été mis en place des milieux naturels  : andains pour les reptiles, des batrachoducs, des haies bocagères et plus de 2 000 arbres en tout.

Un parcours pédagogique d’environ 1 km et huit panneaux d’information et de sensibilisation ont été réalisés pour mieux connaître l’histoire du site, son évolution, son fonctionnement, ses populations animales et végétales  : le crapaud calamite, les saules, le pic épeiche, les phragmites, les typhas, les orchidées, les roseaux. Une malle pédagogique a également été conçue pour des enfants de 8 à 14 ans, et les visites de groupes d’enfants venant d’écoles et de collèges ou de centres de loisirs se développent afin de découvrir en autonomie le site du Marais de l’Aulnay et faire comprendre le fonctionnement écologique de ce milieu.