Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Données, Cartes, Publications

Les dossiers flash de la DREAL Normandie

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 septembre 2020


Bandeau illustration de la lettre










Le vieillissement de la population normande s’accélère. D’ici à 2050, les personnes âgées de plus de 65 ans représenteront en Normandie 37 % de la population, plus que sur le territoire hexagonal. Or, 85 % des Français souhaitent vieillir à domicile. C’est pourquoi, l’adaptation des logements au vieillissement et à la dépendance est un enjeu majeur pour le maintien des personnes âgées à domicile.

L’adaptation des logements signifie réaliser des aménagements au sein du logement pour que ses caractéristiques correspondent aux capacités physiques et aux besoins des personnes qui y vivent.

Ces aménagements sont destinés en priorité à permettre d’évoluer en toute sécurité dans le logement et avec tout le confort et l’autonomie que réclame le vieillissement.

Avant de satisfaire un besoin de confort ou de prévention de la dépendance, cette adaptation répond en effet à un enjeu en matière de risque et de santé  : on compte chaque année 12 000 chutes mortelles à domicile, dont un peu plus de la moitié dans la salle de bain.

Pour accompagner les ménages aux ressources modestes dans cette adaptation, l’État et les opérateurs, l’Agence nationale de l’habitat (Anah), Action logement et la caisse nationale d’assurance vieillesse, ont décidé de mobiliser des moyens exceptionnels.

La lettre de la DREAL Normandie  (nouvelle fenetre)

Le N°4 "Les dossiers flash de la DREAL Normandie" - Adaptation des logements pour les personnes âgées