Les bulletins de situation hydrologique de octobre 2022

Station hydrométrique de l'Epte à Gournay en Bray

Le mois d’octobre est le huitième mois sur l’année 2022 avec un bilan pluviométrique nettement déficitaire. À la fin de ce mois, les sols sont globalement plus secs que la normale même si la valeur de pluie efficace à la recharge des nappes reste globalement positive sur la région. Ce mois d’octobre compense donc le mois de septembre très humide et l’on observe alors un total de précipitations sur la région souvent proche des normales de saison depuis le début de l’année hydrologique (septembre 2022).

A l’issue de l’année hydrologique 2022, le bilan sur les masses d’eau superficielles était très déficitaire. La partie occidentale de la région a connu en juillet et août un étiage exceptionnellement marqué. La nette rupture météorologique observée en septembre, très excédentaire en pluie, avait enclenché presque partout une stabilisation ou une augmentation des écoulements et on espérait à l’issue de ce mois une transition franche vers l’hiver hydrologique. La réalité n’a pas suivi ce chemin en octobre : si les débits des rivières ont souvent augmenté à nouveau par rapport à septembre, ces hausses sont modérées. La situation hydrologique est ainsi bien plus sèche que les normales d’octobre, notamment à l’ouest, plus touché cet été par la sévérité de l’étiage.


Mois Bulletin de situation hydrologique et carte de suivi des nappes Illustration carte
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier

Partager la page

S'abonner