Les bulletins de situation hydrologique de 2022

Station hydrométrique de l'Epte à Gournay-en-Bray

Dans la continuité d’un début d’année 2022 peu arrosé, le mois de mars présente à nouveau un bilan pluviométrique déficitaire sur l’ensemble de la Normandie. Ce mois particulièrement sec contribue à creuser le déficit accumulé depuis plusieurs mois. En termes de pluies efficaces, et ce depuis le début de l’année hydrologique en septembre dernier, le bilan reste positif à l’échelle de la région mais à des niveaux faibles, quasiment équivalents à ceux rencontrés en mars 2017. Il s’agit de la 4ème année consécutive présentant un mois de mars déficitaire en pluies.
Ces faibles précipitations sur la région entraînent une baisse quasi généralisée des débits dans tous les secteurs géographiques à l’exception des cours d’eau du pays de Caux. Globalement, la situation hydrologique tend de plus en plus vers un déficit marqué. Sur ce mois de mars, plusieurs stations affichent désormais des valeurs de débits mensuels proches ou supérieurs à la décennale sèche. Sans présager des conditions climatiques à venir, à la fin mars, les conditions hydrologiques semblent laissent présager un étiage précoce et marqué.
Mois Bulletin de situation hydrologique et carte de suivi des nappes Illustration carte
Mars & la
Février & la
Janvier & la

Partager la page

S'abonner