Les bulletins de situation hydrologique de 2022 - Août

Le mois d’août 2022 qui clôt l’année hydrologique 2021-2022 présente un fort déficit pluviométrique sur la quasi-totalité de la région, qui consolide le déficit accumulé depuis plusieurs mois. A l’exception du Nord Cotentin, le rapport aux normales des pluies mensuelles reste largement déficitaire sur la région. La situation est également très sèche sur l’année hydrologique 2021-2022 avec un cumul inférieur à celui observé sur l’année hydrologique 2016-2017, année sèche la plus récente en Normandie.
Concernant les cours d’eau, en l’absence de pluies significatives, le mois d’août conforte un peu plus l’étiage 2022 dans son caractère exceptionnel pour toute la partie armoricaine à l’ouest de la région. Les records bas du mois d’août sont souvent battus. S’ils ne le sont pas, ils rivalisent avec les valeurs de 1976 quand elles existent et, selon les secteurs, avec les valeurs de 1990 et 1996. Les valeurs de l’été 2003 sont, quant à elles, la plupart du temps battues. Sur les cours d’eau du bassin parisien, la situation est sèche également mais moins rare tout de même. Les valeurs les plus basses de l’année y étant souvent atteintes à l’automne, et même parfois en hiver dans le Pays de Caux, la vigilance doit rester de mise en cas d’automne sec.


Mois Bulletin de situation hydrologique et carte de suivi des nappes Illustration carte
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier

Partager la page

S'abonner