Du stationnement vélo sécurisé dans les gares normandes

Dans la perspective de développer l’usage des modes alternatifs, et de profiter de la complémentarité entre le mode ferroviaire et le vélo sans pour autant surcharger les trains, le législateur a souhaité , via la Loi d’Orientation des Mobilités, imposer la mise en œuvre de stationnement vélo sécurisé dans les gares pour le 1er janvier 2024.

Le décret 2021-741 fixe le nombre d’équipements cible dans les principales gares françaises. 37 gares normandes sont concernées, pour un objectif final 1210 places aujourd’hui réalisé à 30% environ. Un budget de 1.6M€ pour la Normandie, financé par France Relance est abondé dans cet objectif. Le stationnement doit être couvert, éclairé, à moins de 70 mètres d’un accès et sécurisé, c’est à dire surveillé ou protégé par un contrôle d’accès.

La DREAL Normandie coordonne la réalisation de cette action, avec Gares et Connexions et en lien étroit avec la Région Normandie. L’accent est mis sur le partenariat avec les collectivités locales.

Suite à l’invitation du préfet de Région, un webinaire, co-organisé par la DREAL et le CEREMA sous le label France Mobilités, a rassemblé plus de 40 participants au sein des collectivités concernées le 9 décembre 2021, avec des présentations de la FUB (Fédérations des Usagers de la Bicyclette), de la DREAL Normandie, de la Région et de SNCF Gares et Connexions.

Pour toute question : normandie@francemobilites.fr



A la suite des discussions avec les collectivités, Gares & Connexions et la Région, il sera possible d’augmenter le nombre global d’emplacements offerts dans les gares normandes, par rapport à la cible du décret. Au total 1003 nouvelles places seront financées par l’État, la Région et les collectivités locales.

Pour la majeure partie des gares, Gares & Connexions assurera la maîtrise d’ouvrage, sous financement Etat.
Toutefois, pour 8 gares, la Région finance les emplacements de vélos sécurisés mentionnés par le décret, via le financement des pôles d’échanges multimodaux et la dotation régionale d’investissement attribuée en 2020 par l’État, et 4 collectivités ont choisi d’assurer la maîtrise d’ouvrage, ce qui donne lieu à une convention spécifique avec l’État.

Enfin, parfois le nombre d’emplacements vélo sécurisés s’est révélé d’ores et déjà suffisant. La concertation avec les collectivités a ainsi permis de retenir l’absence de besoins de financement dans les cas suivants  : Auffay, Clères, Granville, Alençon, Gaillon-Aubevoye, Bueil, Yvetot, Bréauté-Beuzeville, Oissel. La gare était déjà équipée ou faisait l’objet d’un projet d’équipement déjà financé par la collectivité.

Dans la majeure partie des gares qui seront équipées par Gares & Connexions, la réalisation de box sécurisé de marque Altinova, en accès restreint, a été retenue, et la mise en service devrait intervenir dans le courant de l’année 2023.

Tableau du stationnement vélo en gare financé par l’État et la région Normandie.


Exemple de l’abri collectif Altinnova de 20 places à Valognes (financement Région via la dotation régionale d’investissement France Relance), en cours de mise en service à l’été 2022
Exemples d’aménagement de consignes individuelles – Altinnova COCCON et ABRIPLUS Vel’Box

Partager la page

S'abonner

Sur le même sujet