Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Développement durable et connaissances

Une charte pour officialiser les travaux du Comité Régional Économie Circulaire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 novembre 2017
Logo : Comité Régional Économie Circulaire La Normandie dispose de ressources terrestres et maritimes remarquables qui ont contribué au développement d’une économie à multiple facettes. L’agriculture est riche et variée, dans l’élevage pour la viande ou le lait, dans des cultures comme le blé ou le lin alimentant ainsi une filière agroalimentaire forte. La façade maritime normande est un atout considérable avec ses activités de pêche, de tourisme, de transport et logistique. Le territoire de la vallée de la Seine concentre de nombreuses zones industrielles dans le domaine de la chimie du pétrole, de l’énergie ; la région s’illustre aussi dans des secteurs de pointe comme l’aéronautique, l’automobile, la pharmacie.

Dans ce contexte, la transition vers l’économie circulaire est une opportunité de développer de nouvelles activités créatrices d’emplois non délocalisables.
Des initiatives, portées par des réseaux de partenaires, par des collectivités, des industriels témoignent déjà du virage pris en région  : expérimentation d’écologie industrielle et territoriale, création de réseaux notamment dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, dans l’écoconception, dans l’écoconstruction. Ces différentes initiatives illustrent aussi que le travail collaboratif est un levier déterminant dans cette transition vers l’économie circulaire.

Dans cette optique, l’État, la Région et l’ADEME ont créé une instance de coordination régionale, le Comité Régional Économie Circulaire (CREC). Ce comité s’est fixé pour principale mission de construire une stratégie de transition vers l’économie circulaire en cohérence avec le plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD), le schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII) et le schéma régional d’aménagement, de développement durable et de l’égalité des territoires (SRADDET), en associant les partenaires du territoire déjà engagés dans la préservation des ressources ou la valorisation des déchets.
Le CREC s’est aussi donné pour missions la valorisation des initiatives et des bonnes pratiques, et la mise en réseau d’acteurs ce qui donnera lieu prochainement à la mise en ligne d’un centre de ressources (neci.normandie.org en ligne mi-novembre).

Pour entériner cette organisation collaborative, la Préfète de Région, le Président de Région et le Directeur de l’ADEME ont signé une charte de partenariat relative à l’organisation du CREC qui précise son fonctionnement. La DREAL représente la préfète de région avec la DIRECCTE à l’ouverture, le 17 novembre, des premières assises de l’économie circulaire en Normandie qui réunira la communauté des partenaires engagés dans ce nouveau modèle.