DREAL Normandie
 

La région Normandie est fortement soumise aux risques, qu’ils soient naturels, industriels, chimiques, ou sanitaires. Ils peuvent mettre en péril des vies, causer des dommages économiques et modifier les équilibres écologiques.

Risques industriels
Toute exploitation industrielle ou agricole susceptible de créer des risques ou de provoquer des pollutions ou nuisances, notamment pour la sécurité et la santé des riverains est potentiellement une installation classée pour la protection de l’environnement (dite ICPE). Elle est alors soumise à une police administrative spéciale, la police des installations classées.

L’action de prévention des risques liés aux installations classées s’organise autour de deux thématiques principales  :

  • la prévention des risques accidentels ;
  • la prévention des impacts à moyen-long terme liés aux émissions dans les différents milieux (eau, air, sol), aux usages des sols (artificialisation, carrières), ou encore par exemple à la gestion des déchets.

En Normandie, parmi les 6 500 installations industrielles classées pour la protection de l’environnement (ICPE)  :

  • environ 1 000 sont soumises à autorisation dont une centaine de sites Seveso (moitié seuil haut et moitié seuil bas) et près de 250 sites classés au titre de la directive IED (sachant qu’un classement simultané aux titres Seveso et IED est possible) ;
  • environ 500 soumises à enregistrement ;
  • environ 5 000 soumises à déclaration.
  • 24 plans de prévention des risques technologiques (PPRT) sur les 24 requis dans la région sont approuvés dont ceux des zones du Havre et de Petit-Quevilly et Grand-Quevilly (métropole Rouen Normandie) qui font partie des plus compliqués de France.

Les installations classées agricoles sont par ailleurs suivies par les DDPP ou DEETS(PP), avec un appui de la DREAL sur certains aspects communs aux missions des deux structures.

La DREAL porte également des missions d’inspection en matière d’équipements sous pression, de canalisations, de mines et carrières et d’après-mine.

Pour aller plus loin :

Risques naturels

  • 858 communes concernées par un plan de prévention des risques naturels
  • plus de 250 km de digues maritimes ou fluviales

En Normandie, les risques naturels concernent principalement le risque inondation et les risques de submersion marine qui sont de plus en plus prégnants du fait de l’impact du changement climatique et de l’élévation du niveau de la mer dans la région.
La Normandie est également concernée par plusieurs types de mouvements de terrains et plus particulièrement par les effondrements de cavités souterraines.
L’inspection des ouvrages hydrauliques est chargée du contrôle des digues et systèmes d’endiguement autorisés,et barrages. Elle agit en étroite collaboration avec la police de l’eau des DDT(M), qui a notamment en charge l’instruction des demandes d’autorisation de ces ouvrages.
Le service de la prévention des crues alimente la base de données qui permet au site www.vigicrues.gouv.fr d’informer la population sur le risque de crues des principaux cours d’eau en France.