Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Mobilités et Infrastructures
 

Mobilité durable

L’appui au développement des mobilités actives (vélo et marche), aux transports collectifs (notamment en site propre) et à un usage partagé de l’automobile (covoiturage, autopartage) marque la volonté de l’État de favoriser une mobilité et des transports plus durables pour l’avenir. En ce sens, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement, sous l’autorité du Préfet de région, assure en Normandie le portage de cette politique publique. La DREAL accompagne les projets de transports des autorités organisatrices de la mobilité et promeut la meilleure cohérence possible entre urbanisme et déplacements. La DREAL assure une collecte de données auprès de tous les acteurs du transport afin d’améliorer et partager la connaissance des pratiques de mobilité des Normands pour éclairer les choix d’aménagement du territoire. Enfin, la conduite d’études générales sur la mobilité contribue à mieux cerner les leviers favorisant l’émergence de projets vertueux.
 
 
Après le 11 mai, je déconfine mon vélo. Le plan « coup de pouce vélo » est financé par les Certificats d’Economies d’Energie dans le cadre du programme "Alvéole" et couvre une période provisoire du 11 mai 2020 à décembre 2020.
 
L’Observatoire Normand des Déplacements (ONDE) proposait dans son édition de juillet 2019 un aperçu du covoiturage à l’échelle régionale.
 
L’Appel à Manifestation d’Intérêts - Territoires d’Expérimentation de Nouvelles Mobilités Durables (AMI TENMOD) édition 2020 a été lancé le 18 décembre 2019 sous le patronat de France Mobilités. Initialement, un seul relevé était programmé (28 juin 2020) mais la situation sanitaire a bouleversé le calendrier et un second relevé sera réalisé à l’automne sans qu’une date définitive soit arrêtée.
 
DSIL, DETR, FNADT. Derrière ces acronymes se cachent les principaux instruments financiers de l’État à l‘attention des collectivités locales pour contribuer ou appuyer la réalisation des projets dans les territoires.
 
France Mobilités lance une bourse aux idées des initiatives dans les mobilités pour la gestion de crise covid-19, via un formulaire simple et rapide disponible en ligne.
 
La période de confinement liée à l’épidémie de COVID 19 affecte particulièrement nos déplacements et contraint chacun de nous à réfléchir à sa mobilité afin de respecter les obligations sanitaires de la situation.
 
Des 112 lauréats de la première édition 2019 de l’Appel à Projets « Continuités Cyclables » (AAP CC), 4 projets sont normands. Répartis entre les départements de la Manche, du Calvados et la Seine-Maritime.
 
La DREAL participe aux premiers travaux de la Cellule Régionale d’Appui de France Mobilités, pour l’instant avec le CEREMA, la Banque des Territoires et l’ADEME.
 
Le fonds national a pour objectif de soutenir, accélérer et amplifier les projets de création d’axes cyclables au sein des collectivités. Il cible en partie les discontinuités d’itinéraires pour la réalisation de projets d’aménagement cyclables variés et utiles comme la création de passerelles, la réhabilitation de ponts ou de tunnels, la sécurisation des franchissements de carrefours complexes. Il fait l’objet d’un appel à projets annuel. Les candidats sont invités à déposer leur projet du 1er février au 31 mai 2020 (inclus)
 
Le 14 janvier, plus de 60 participants de 9 services de l’Etat (les 5 DDT(M) normandes, l’Ademe, la DIRNO, la DREAL et le SGAR) se sont réunis à l’amphithéâtre de la Cité administrative de Rouen pour participer à la Journée Service Après-Vote de la Loi d’Orientation des Mobilités (la fameuse "LOM") organisée par Service Mobilité Infrastructures de la DREAL avec la participation de la DGITM.