Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Mobilités et Infrastructures

Modernisation de la section de ligne « Serqueux - Gisors »

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 janvier 2016 (modifié le 20 janvier 2016)

Dans son rapport du 27/06/2013, « pour un schéma national de mobilité durable », la Commission Mobilité 21, instituée par le ministre délégué en charge des transports, a recommandé de placer au cœur des priorités de financement les investissements contribuant très directement à l’amélioration des liaisons des plate-formes portuaires de niveau européen avec leur hinterland et au traitement des grands points noirs du réseau ferroviaire.

La modernisation de la ligne « Serqueux-Gisors » permet de créer entre le Havre et Paris un axe fret alternatif à l’axe historique, aujourd’hui saturé, passant par la vallée de la Seine.

Il permettra d’augmenter la part modale du rail dans la desserte du Grand Port Maritime du Havre (GPMH) pour le transport de marchandises, de dissocier les trafics ferroviaires liés au GPMH de ceux liés au Grand Port Maritime de Rouen (GPMR), tout en contribuant aux objectifs de la transition écologique et énergétique.

Indirectement, il permettra aussi de libérer de la capacité sur le réseau historique, de développer le trafic « voyageurs », et de mieux gérer les travaux sur le réseau existant.

La Commission Mobilité 21 a donc confirmé l’utilité du projet « Serqueux-Gisors », sous la maîtrise d’ouvrage de SNCF Réseau, en considérant que l’électrification et l’aménagement de cette section de ligne devaient être réalisés dans les meilleurs délais, et en le classant en 1ere priorité dans ses 2 scénarios de financement.

Le programme de la modernisation prévoit principalement :

  • la création d’un raccordement direct d’environ 1,5 km au Sud-Ouest de Serqueux,
  • l’installation d’une signalisation automatique (BAPR),
  • la pose de systèmes de télécommunication, d’interopérabilité (GSM-R, ERTMS), d’aiguillage PAI,
  • l’électrification de la ligne, avec mise au gabarit de ponts routes (5 sur 7 existants),
  • la suppression de passages à niveau : 9 PN sur 29 PN restants,
  • l’amélioration de l’accessibilité des gares et des haltes ferroviaires,
  • la réalisation de protections acoustiques,
  • l’amélioration de l’assainissement et du drainage de la plate-forme.

Le coût prévisionnel des travaux restant à conduire à l’horizon de la fin d’année 2019 est aujourd’hui de 260 millions d’€ inscrits au CPIER 2015-2020 « Vallée de la Seine ».

Pour plus de détails, il est possible de consulter le site internet SNCF Réseau, dédié au projet (http://www.modernisation.ligne-serqueux-gisors.fr), qui est régulièrement mis à jour.

Cliquez sur l'image - Section de ligne Serqueux - Gisors  en grand format (nouvelle fenêtre)
Cliquez sur l’image - Section de ligne Serqueux - Gisors
Source : SNCF Réseaux