Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  reduire txt
Mobilités et Infrastructures

Contenu

 

RN158 : Caen – Falaise

 
 

La RN 158

partager sur facebook partager sur twitter
14 janvier


Entre Caen et Falaise, la RN 158 qui relie le boulevard périphérique sud de Caen à l’A88 sur une trentaine de kilomètres a été mise à deux fois deux voies de manière progressive depuis les années 80. Prévue d’être classée à terme en autoroute par le comité Interministériel d’Aménagement du Territoire, des travaux de mise aux normes autoroutières étaient nécessaires et comprenaient en particulier :

  • la suppression des accès directs sur l’infrastructure ;
  • la création d’un itinéraire de substitution pour les usagers (véhicules agricoles, voitures sans permis, cyclomoteurs) interdits sur les autoroutes ;
  • le respect des normes géométriques imposées pour une autoroute (et ses bretelles) ;
  • la mise à 2x2 voies de la partie ouest de la déviation de Falaise ;
  • le respect des textes législatifs en vigueur (loi sur le bruit, loi sur l’eau, etc.) lors de la réalisation des travaux.

Ces travaux étaient intégrés au projet déclaré d’utilité publique le 7 décembre 2001 par décret du conseil d’État et relatif aux travaux d’aménagement à 2x2 voies de l’autoroute A88 entre Caen dans le département du Calvados et Sées dans le département de l’Orne. Ce décret permettait, toute autre autorisation nécessaire obtenue par ailleurs (loi sur l’eau, Natura 2000, etc.), la réalisation des travaux et les expropriations éventuelles qui en résulteraient pour une durée de 10 ans.

Ainsi entre 2004 et 2014, outre l’A88 entre Falaise et Sées aujourd’hui concédée, plusieurs aménagements ont été réalisés sur la section Caen-Falaise parmi lesquels :

  • la création d’une section de l’itinéraire de substitution (entre Soliers et Rocquancourt) ;
  • l’aménagement de l’extrémité nord de la RN158 permettant une connexion efficace avec le boulevard périphérique sud de Caen et comprenant notamment la réalisation d’un échangeur complet avec la RD120, sur la commune d’Ifs ;
  • le doublement de la déviation de Falaise permettant une continuité à 2x2 voies entre l’A88 et la RN158 et incluant la création d’un itinéraire agricole ;
  • la création d’un écran anti-bruit dans la traverse du hameau de Lorguichon.

La caducité de la déclaration d’utilité publique (DUP) du 7 décembre 2001 sur laquelle s’appuyaient ces travaux nécessite qu’une nouvelle DUP soit prise sur la base d’un projet qui devra être défini en fonction des besoins d’aménagement actuels et futurs de l’infrastructure, des normes environnementales et géométriques en vigueur et des capacités budgétaires de l’État.


Historique et objectifs de l’aménagement

Objectifs de l’aménagement :
La définition des objectifs auxquels devra répondre le projet fait l’objet d’un travail en cours par les services de l’État (DREAL Normandie et DIRNO/SIR de Caen). L’objectif initial de mise aux normes autoroutières doit notamment être réétudié au regard des contraintes qui en découlent, des gains à en attendre et de ses impacts notamment au niveau environnemental.

Historique :

  • 7 décembre 2001 : Décret déclarant d’utilité publique les travaux d’aménagement à 2x2 voies de l’autoroute A88 entre Caen dans le département du Calvados et Sées dans le département de l’Orne
  • 2005-2006 : Aménagement de la section courante entre Caen et Rocquancourt (construction de bandes d’arrêt d’urgence, dispositifs de retenue normalisés en terre plein central, élargissement des bandes dérasées de gauche, rectification du profil en travers et renforcement de la chaussée) et aménagement partiel de l’échangeur d’Hubert -Folie
  • décembre 2007 : Mise en service de la déviation de Falaise à 2x2 voies
  • 15 avril 2008 : Décret déclarant d’utilité publique les travaux de construction du demi-échangeur de Falaise-Sud et d’aménagements nécessaires à l’exploitation sous concession de la section de l’autoroute A 88 entre Falaise-Ouest (échangeur A 88–RD 511) dans le département du Calvados et Sées (échangeur A 88–A 28) dans le département de l’Orne, portant mise en compatibilité des plans locaux d’urbanisme des communes d’Argentan, Sarceaux, Mortrée, Chailloué et Sées dans le département de l’Orne et modifiant en ce qu’il a de contraire le décret du 7 décembre 2001 déclarant notamment d’utilité publique les travaux d’aménagement à 2 × 2 voies de l’autoroute A 88 entre Caen et Sées
  • Juillet 2008 : Mise en service complète de l’échangeur d’Ifs et de l’aménagement de la connexion de la RN158 au boulevard périphérique sud de Caen
  • Août 2010 : Mise en service complète de l’A88 entre Falaise et Sées
  • Juillet 2012 : Mise en service de l’itinéraire agricole à l’ouest de Falaise (sous maîtrise d’ouvrage déléguée au Conseil Général du Calvados)
  • Novembre 2012 : Mise en service de la section Soliers-Bourguébus (RD229-RD89) de l’itinéraire de substitution et suppression d’un accès riverain direct sur la RN158
  • Avril 2014 : Mise en service de l’écran anti-bruit au hameau de Lorguichon
  • Mai 2014 : Mise en service de la section Bourguébus-Rocquancourt (RD89-RD41) de l’itinéraire de substitution


Financement – Attribution de marchés

L’aménagement de la RN158, réalisation des itinéraires de substitution, est inscrit au contrat de plan Etat-région 2015-2020 pour un montant de 7,15 M€ financé à 100 % par l’État.

Une consultation pour un marché d’étude pour la réalisation des itinéraires de substitution devrait être lancée courant 2016.

 
 

Pied de page

Site mis à jour le 27 mai
Plan du siteMentions légalesSaisir les services de l’ÉtatLien erroné  | Flux RSS