Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau, Nature, Mer et Littoral

Les aires marines protégées (AMP)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er février 2016

Une aire marine protégée correspond à un espace délimité en mer qui répond à des objectifs de protection de la nature à long terme. Le code de l’environnement reconnaît aujourd’hui 15 types d’aires marines protégées.

La France s’est engagée à développer des aires marines protégées de façon à ce qu’elles représentent 20 % de la Zone Économique Exclusive en 2020.

En fonction de leurs statuts, ces aires marines protégées ont des objectifs différents en matière de protection de la biodiversité et de développement durable des activités humaines. Leurs modes de gouvernance associent le plus souvent les usagers, les élus, les experts à la gestion de l’espace marin classé.

La Normandie est concernée par 8 types d’aires marines protégées dont certaines sont communes avec les régions voisines  :

  • 27 sites Natura 2000 en mer désignés aux titres des directives européennes « Habitats, faune, flore » et « Oiseaux » ;
  • 3 réserves naturelles nationales (mare de Vauville, domaine de Beauguillot et estuaire de la Seine) ;
  • 1 site de domaine public maritime attribué au Conservatoire Littoral (Chausey) ;
  • 2 arrêtés préfectoraux de protection de biotope (cordons dunaires à chou marin) ;
  • 2 sites RAMSAR (Baie du Mont-Saint-Michel, Marais du Cotentin et du Bessin et Baie des Veys) ;
  • 1 site du patrimoine mondial de l’UNESCO (Mont-Saint-Michel) ;
  • 5 sites désignés au titre de la convention Oslo-Paris dite OSPAR ;
  • 1 parc naturel marin (parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale)