Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Habitat, Aménagement, Construction, Paysages

La rénovation énergétique des copropriétés fragiles

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 avril 2017 (modifié le 7 avril 2017)
Cliquez sur l'image - Réunion - La rénovation énergétique des copropriétés fragiles en grand format (nouvelle fenêtre)
Cliquez sur l’image - Réunion - La rénovation énergétique des copropriétés fragiles

La DREAL Normandie, en partenariat avec l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a organisé le 17 mars à Caen une réunion de présentation du nouveau dispositif de financement public pour la rénovation énergétique des copropriétés fragiles et du registre national d’immatriculation des copropriétés. Le contexte des copropriétés en Normandie et des départements à forts enjeux en matière de copropriétés fragiles a également été exposé.

La loi de transition énergétique pour la croissance verte fixe des objectifs quantitatifs ambitieux et notamment un objectif de 500 000 rénovations par an à partir de 2017 dont au moins la moitié est occupée par des ménages aux revenus modestes. Pour mettre en œuvre cette politique, un nouveau régime d’aides en faveur de la rénovation des copropriétés fragiles est confié à l’Anah en 2017.

Cette réunion a réuni 80 personnes parmi les principaux acteurs de la rénovation de l’habitat  : les collectivités locales en charge des politiques de l’habitat, le Conseil régional de Normandie les services de l’État, les ADIL (Agence départementale d’information sur le logement), les opérateurs de l’Anah, ainsi que des syndics professionnels représentants légaux de syndicats de copropriétaires concernés par le déploiement de ce nouveau dispositif en faveur des copropriétés.

Pour en savoir plus : le site de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)