Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Données, Cartes, Publications

La commercialisation des logements neufs en Haute-Normandie en 2013 - Comparaison et évolution depuis 2000

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 juin 2014 (modifié le 26 janvier 2016)

Pour la troisième année consécutive en 2013, les mises en vente de logements neufs se situent à un niveau élevé pour la région.
Mais bien qu’en légère hausse en 2013, les ventes restent en repli par rapport aux années précédentes.

Conséquence de ces évolutions contrastées entre mise en ventes et ventes, le stock de logements disponibles à la vente augmente pour atteindre plus de 2 000 unités – appartements et maisons confondus – un niveau jamais atteint depuis l’année 2000.
Cela correspond à un contexte de demande en logements élevée, portée par une démographie qui voit le nombre de ménages s’accroître, l’ajustement devant alors se faire entre offre et demande autour de la typologie des logements (taille, gamme…).

Les prix sont restés quasiment stables à 3 200 euros le m² pour les appartements, un prix moyen qui masque une forte disparité selon la localisation, la typologie et la qualité des constructions. Une attention toute particulière a été portée à l’analyse de cette disparité des prix, permettant ainsi de mettre en évidence les différents segments des marchés, des biens en entrée de gamme, jusqu’aux appartements les plus onéreux du haut de gamme. Une offre de logements diversifiée qui reflète aussi la diversité des ressources financières des ménages.

Enfin le marché du logement collectif neuf reste très fortement polarisé sur les deux grandes agglomérations, Rouen et Le Havre, qui représentent respectivement 60 % et 25 % des ventes en 2013.


Télécharger :