Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Mobilités et Infrastructures

Création du Parc Logistique du Pont de Normandie 2 (PLPN 2)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 janvier 2016 (modifié le 20 janvier 2016)

Face à l’insuffisance d’une offre foncière logistique conséquente et dans le but d’attirer et fixer des trafics générateurs d’emplois sur le territoire, le Grand Port Maritime du Havre s’est fixé comme objectif de développer la capacité logistique au sein de sa Zone Industrialo-Portuaire ce qui constitue un des quatre leviers du projet stratégique 2014-2019 du GPMH approuvé le 26 juin 2015.

Le Parc Logistique du Pont de Normandie 2 (PLPN 2), à l’est de l’A29, est le premier parc à voir le jour, intégré dans un programme de quatre parcs sur la ZIP du Havre comprenant le Parc Logistique du Pont de Normandie 3 (au nord et à l’est de la plateforme multimodale), l’extension du parc frigorifique et le Parc Logistique de Port 2000.

Suite au succès du Parc Logistique du Pont de Normandie 1, entièrement loué par des logisticiens internationaux, la poursuite d’une augmentation de l’offre logistique, correspondante au marché, au sein de sa zone portuaire devenait cruciale pour créer de la richesse et des emplois directs et indirects sur le territoire.

La création d’un parc logistique nécessite (sauf exception) une procédure d’autorisation après enquête publique et étude d’impact. Le GPMH a d’ores et déjà obtenu les autorisations environnementales pour l’aménagement de PLPN2. L’implantation d’entrepôts logistiques y sera possible après l’obtention uniquement d’un permis de construire et d’un éventuel arrêté ICPE.

Dans un souci de répondre à l’un des objectifs de son Projet Stratégique, le GPMH a entrepris, dès 2014, les démarches administratives (demande d’autorisation au titre de la loi sur l’eau, demande de dérogation espèces protégées) liées à ce projet. Ce dernier s’inscrit dans une nouvelle politique du port, à savoir, faciliter l’implantation d’entreprises et/ou promoteurs logistiques en effectuant une préparation « en blanc » de ses terrains. Ainsi, le GPMH anticipe la demande en effectuant les études et procédures d’autorisation sans client mais n’effectue la réalisation des travaux qu’à la signature d’une AOT :

Le projet s’étend sur une surface totale de 77 ha dont 53 ha constructibles et 15 ha de mesures compensatoires liés à la localisation de ces terrains (zone humide). Ce site permettra d’accueillir entre 150 000 et 180 000m² d’entrepôts pour 600 emplois. Deux Conventions d’Occupation Temporaire ont d’ores et déjà été signé avec des logisticiens de renommée internationale : SDV Logistique Internationale et Panhard. Ces clients peuvent ainsi développer leurs propres projets selon le calendrier qui leur convient.

SDV prévoit la livraison d’un premier bâtiment de 24 000m² pour le mois d’octobre 2016, confirmant leur attachement au port du Havre. Un second de 12 000m² pourrait suivre.

Projet inscrit au CPER 2015-2020, le montant global de cette opération est de 13,1M€ dont 2,0M€ de mesures environnementales et compensations. Une subvention de 3,2M€ a été nécessaire pour boucler le financement, apportée par l’État, la Région et la Communauté de communes Caux Estuaire.

Cliquez sur l'image - Création du Parc Logistique du Pont de Normandie 2 - Gisors  en grand format (nouvelle fenêtre)
Cliquez sur l’image - Création du Parc Logistique du Pont de Normandie 2 - Gisors
Source : GPMH (mai 2013)