Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Grands dossiers

3ème Conférence de la baie du Mont Saint-Michel

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 décembre 2018
Cliquez sur l'image : Les prés-salés de la Baie du Mont Saint-Michel en grand format (nouvelle fenêtre)
Cliquez sur l’image : Les prés-salés de la Baie du Mont Saint-Michel

Sous la présidence conjointe de Fabienne BUCCIO, préfète de la région Normandie, de Claire ROUSSEAU, vice-présidente du Conseil régional de Normandie et d’Anne GALLO, vice-présidente du Conseil régional de Bretagne, la troisième conférence de la baie du Mont-Saint-Michel s’est tenue le 10 décembre 2018 sur le thème de la concertation avec les partenaires du territoire.

En réunissant les représentant.e.s des associations, des professionnel.le.s et des usager.e.s autour de l’État et des collectivités, la Conférence de la Baie ouvre un espace d’échange et d’information qui dépasse le cadre de sa réunion annuelle. La diversité des actions de concertation menées en 2018 témoigne des synergies créées au service de ce territoire de projet  :

  • actions participatives, à la rencontre des habitant.e.s, pour valoriser le patrimoine local (Communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel Normandie) et communiquer autour de l’inscription du bien au Patrimoine mondial (Inter-SCoT baie du Mont-saint-Michel),
  • ateliers de travail associant des professionnel.le.s du tourisme afin d’améliorer la qualité de l’offre sur la destination « Le Mont-Saint-Michel et sa baie » (Régions Normandie et Bretagne),
  • parcours pédagogiques valorisant le lien entre le Mont-Saint-Michel et sa baie (Centre des monuments nationaux),
  • groupes de travail thématiques autour de la préservation du patrimoine naturel d’intérêt communautaire (État en lien avec le Syndicat mixte Littoral Normand).

Sur ce dernier thème, la DREAL Normandie, représentée par Bernard MEYZIE, directeur adjoint, a présenté la dynamique de concertation relancée dans le cadre de la démarche Natura 2000 en baie du Mont-Saint-MicheI. Neuf groupes de travail réunissant les collectivités locales, les usager.e.s des sites, les associations, les services de L’État mais aussi des scientifiques ont été mis en place. Les travaux menés en 2018 ont notamment permis d’organiser la gestion opérationnelle de secteurs à enjeux. Le processus de restauration écologique du marais du Vergon et le suivi des mesures agro-environnementales des prés salés ont été présentés devant la Conférence. Les perspectives pour 2019 ont été tracées  : adapter et actualiser le plan d’actions du document d’objectifs Natura 2000 à partir des travaux de ces groupes et à définir l’architecture de la collecte et de la valorisation des données naturalistes relatives la baie.

La Conférence de la Baie offre également un cadre de concertation pour le plan de gestion du bien « Mont-Saint-Michel et sa baie ».

Le travail réalisé par l’État, en concertation avec les collectivités, pour délimiter une nouvelle zone, dite « zone tampon » sur laquelle s’appliqueront, à terme, les orientations du plan de gestion UNESCO a porté ses fruits. La délimitation de cette zone tampon, arrêtée par la préfète de région Normandie, préfète coordonnatrice le 19 janvier 2018, a été approuvé le 4 février 2018 par le Comité du patrimoine mondial.

Les réflexions menées dans le cadre du plan de paysage engagé par l’Inter-SCoT Baie du Mont-Saint-Michel, et suivies par les DREAL Normandie et Bretagne constitueront une contribution majeure à ce plan de gestion.