Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau, Nature, Mer et Littoral

3 èmes rencontres régionales des gestionnaires d’espaces naturels de Normandie

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 14 octobre 2020
ZPR estuaire de l'Orne en grand format (nouvelle fenêtre)
ZPR estuaire de l’Orne
Les 3èmes rencontres régionales des gestionnaires d’espaces naturels de Normandie se sont tenues le 2 octobre dernier dans la région caennaise. Organisées par l’agence normande de la biodiversité et du développement durable (ANBDD) avec le soutien de la région, de l’OFB et de la DREAL, ces rencontres ont réuni 70 participants venant de toute la région et représentant les différentes structures impliquées dans la région pour la préservation des espaces naturels.

La matinée a été consacrée à des présentations de l’organisation et des missions de nouvelles structures régionales (Office français de la biodiversité et ANBDD). L’Union internationale de conservation de la nature (UICN) a ensuite effectué une communication sur le concept de liste verte (label international reconnaissant la qualité de gestion de l’espace protégé considéré) ; ce label a été illustré par la candidature du site NATURA 2000 Baie de Seine occidentale pour lequel un dossier a été monté par l’OFB - Manche - Mer du nord. L’OFB a ensuite présenté le dispositif des aires éducatives tant terrestres que marines, espaces gérés de manière participative par les élèves d’une école ou d’un collège.

Deux ateliers de travail ont été organisés en début d’après-midi portant sur les modalités de capitalisation des expériences de gestion et l’organisation d’une bourse d’échange d’expertise dans les différents domaines des sciences de la nature.
Puis les participants se sont dirigés vers l’estuaire de l’Orne pour découvrir la Maison de la nature à Sallenelles, un centre d’interprétation du site ainsi que deux sites naturels : le Gros banc et le Banc des oiseaux sur lequel une zone de protection renforcée a été mise en place pour optimiser cette zone de tranquillité pour les oiseaux tant pour les migrateurs, les hivernants que les nicheurs.